Aloès, traitement des eaux

Mesures spécifiques

Suivons les vitesses de corrosion, via la lyre ou le corrater

Les métaux constituant vos installations subissent des corrosions en fonction de la qualité de l’eau et des traitements appliqués. La mesure des vitesses de corrosions des différents métaux est essentielle. Elle permet, sans vidange de l’installation, la validation des traitements et l’estimation de l’évolution de l’état de surface des équipements.

Pour accompagner les exploitants, ALOES propose :

  • La mise en place de lyre porte témoins de corrosions en dérivation des circuits. Les coupons seront analysés par notre laboratoire selon le « standard ASTM » Coupon Test Method D 2 328-65 T, à fréquence déterminée. La traçabilité sera assurée par la rédaction d’un rapport.
  • L’utilisation de notre corrater : analyseur portable avec affichage numérique instantané des vitesses de corrosion qui permet des validations ou actions rapides.

Déterminons ensemble le caractère "colmatant" de votre eau

La mesure du « Fouling Index » est une étape indispensable dans l’étude de mise en place d’une unité d’osmose inverse.

Cette mesure consiste à faire passer l'eau à caractériser au travers d'une membrane et de mesurer la vitesse de colmatage de celle-ci, selon une procédure normalisée. Les résultats obtenus valideront l’utilisation de l’osmose inverse, avec ou sans prétraitement spécifique de l’eau d’appoint.

Les équipes Aloès pourront réaliser, sur site, cette mesure et rédiger le rapport associé.

Bien choisir votre traitement polymère, grâce à l'essai Jar-test

Aloès vous accompagne dans le traitement physico-chimique de vos eaux de rejets.

Pour faciliter le choix du coagulant et/ou du floculant, le plus adapté à votre besoin (gamme ALOPOLYM), Aloès réalise, in-situ, des Jar-Test.

A l’issu de cette étude, la mise en place d’un essai industriel pourra être envisagée avec les meilleures garanties de résultats.

Mesurons l’oxygène dissout de l’eau alimentaire des chaudières

Pour garantir la protection des économiseurs et des chaudières vapeur contre les corrosions, les fabricants exigent des teneurs résiduelles en oxygène très faibles sur l’eau alimentaire. 

La régulation thermique de l’eau des bâches et l’ajout de réducteur d’oxygène doivent permettre de respecter cette obligation.

Aloès propose l’utilisation ponctuelle de son analyseur d’oxygène dissout afin de :

  • Suivre l’évolution des teneurs en oxygène dissout en sortie de bâche,
  • Valider le fonctionnement d’un dégazeur thermique,
  • Valider l’efficacité des traitements en place,
  • Optimiser les traitements chimiques.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.